PHOTOS & PASSIONS

PHOTOS & PASSIONS

Paco le républicain

SOUVENIR

 
 

Le 17 août 1944, une division allemande basée à Toulouse, transportèrent depuis la prison Saint-Michel à Buzet sur Tarn, 54 détenus, des militants communistes et socialistes, des officiers d'active, de jeunes patriotes. Là, à l'orée du bois de Buzet, ils furent fusillés et les corps jetés dans un brasier.

Parmi eux de grands résistants comme le colonel André Fourcade, l'aviateur Maurice Colle et "Paco" le Républicain espagnol.

 

« Paco », résistant espagnol exilé historique, avait été arrêté en avril 1943. .Ce combattant qui avait rejoint la Résistance aurait permis le passage de 2000 personnes entre la France et l'Espagne. Si son certificat de décès indique le 17 août 1944, les restes de « Paco » n'ont pu être retrouvés.

 Son nom associé à celui de la prison Saint-Michel est inscrit dans le « circuit de mémoire » tracé à Toulouse, considérée comme la capitale de l'exil républicain espagnol. Un hommage a été rendu aux victimes des tragédies de 1944 lors de cérémonies, le 4 juillet dernier, devant les trois stèles du souvenir, mises en place dans la forêt de Buzet-sur-Tarn



 




04/11/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres

retour Accueil
Haut de page
Précédent
Suivant
Bas de page
Envoyer un mail à l'auteur